Pourquoi donner fait plus de bien que recevoir ?

D’après le docteur en neurosciences Sébastien Bohler,
le don serait une « source infinie de bonheur ».
Découvrez dans cet article pourquoi et comment donner.

Dons mains coeur

« Donner fait plus de bien que recevoir ». C’est le genre de jolie phrase que nous lisons sans trop y croire, ou alors sans savoir comment l’appliquer à notre propre vie. Cet article a donc un double objectif, et nous reconnaissons qu’il est ambitieux : vous prouver qu’il ne s’agit pas de paroles en l’air, puis vous donner des moyens pour passer à l’action sans plus tarder !

Deux vraies raisons de donner sans compter

1. Parce que le don est une « source infinie de bonheur », qui veut aussi du bien à la planète

« La vraie générosité envers l'avenir consiste à tout donner au présent. »

Attention, nous allons commencer fort ! Le fait de donner pourrait être une façon de sauver la planète, ou du moins de freiner sa destruction. Mais qu’est-ce qu’ils racontent ? On vous explique ! Dans notre cerveau se trouve le striatum, une structure qui nous envoie de la dopamine – du plaisir – dès que nous réalisons un objectif simple comme manger.

Dans notre société industrielle moderne, il est très facile de satisfaire notre striatum. Consommer de la nourriture, des produits ou encore de l’information demande si peu d’efforts que nous tombons vite dans la surconsommation, avec les conséquences que nous connaissons pour la planète. Autrement dit, nous passons notre temps à recevoir. Et si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, on ne peut pas vraiment dire que cela nous rend heureux…

À l’inverse, le don serait une « source infinie de bonheur ». Cette thèse est celle du docteur en neurosciences Sébastien Bohler, qui l’explique ainsi :

« Le plaisir qu’on a à donner, c’est le seul plaisir qui ne s’émousse pas, qui ne diminue pas au fur et à mesure qu’on le répète. ».

Pas si surprenant lorsque l’on pense au caractère éphémère du plaisir que nous avons à manger un fast-food ou à acheter un vêtement qui finira par prendre la poussière…

Surconsommation

Se tourner vers le don serait alors une façon de valoriser à la fois l’altruisme et la sobriété. Deux valeurs qui, si elles devenaient la norme sociale, seraient avantageuses de multiples façons.

« Nous devons passer d’une civilisation technologique à une civilisation de la conscience. Car la civilisation de la conscience peut se retourner sur elle-même et envisager des chemins qui n’ont jamais été imaginés. »

Si le sujet vous intéresse, nous vous laissons découvrir la très chouette vidéo de Brut « Pourquoi notre cerveau nous pousse à détruire la planète » dans laquelle Sébastien Bohler est interviewé.

2. Parce qu’être généreux, c’est bon pour la santé

Comme nous venons de le voir, prendre soin des autres revient d’une certaine façon à prendre soin de soi. Cela est valable d’un point de vue psychologique, mais aussi physique.

Selon une série d’études d’Élisabeth Dunn, les personnes généreuses seraient par exemple moins stressées que les autres et auraient une pression artérielle plus basse. Le stress, on le sait, est mauvais de plus d’un point de vue ! Elisabeth Dunn défend par ailleurs une théorie novatrice dans son livre Happy Money : celle que l’argent peut acheter le bonheur, notamment en le dépensant pour les autres.

Il existe même une étude de 2020 documentant une forte relation entre la générosité publique et privée d’une société et la durée de vie moyenne de ses membres. Résumée grossièrement, la conclusion serait la suivante : plus on donne, plus on vit longtemps ! Bonne nouvelle pour la France, qui arrive avec le Japon en tête du classement des 34 pays étudiés. Selon l’étude, un citoyen moyen de ces deux pays partage entre 68 et 69 % de son revenu.

noun content 4859817 300x300 1

Nos conseils pour commencer à donner (intelligemment) de son temps ou de l’argent

Profiter de la mobilisation engendrée par le Giving Tuesday

Le Giving Tuesday est une journée mondiale qui célèbre et encourage la générosité, l’engagement et la solidarité. Originaire des États-Unis, elle est fêtée le mardi suivant Thanksgiving pour contrebalancer avec le Black Friday et le Cyber Monday qui incitent à la consommation.

Le site de l’événement français recense un grand nombre d’actions solidaires près de chez vous. Certaines sont réalisables après le 29 novembre – date du Giving Tuesday 2022 – ou même ad vitam æternam. C’est le cas des dons du sang et de nombreuses collectes de fonds.

Giving_Tuesday-768

Vous faites cependant peut-être partie de celles et ceux qui ne manquent pas de bonne volonté mais de temps. Si tel est votre cas, nous avons une solution supplémentaire à vous proposer à la fin de cet article !

S’inspirer de ces 5 idées d'actions solidaires de fin d'année pour s'engager seul ou avec ses collègues

Participez à une collecte alimentaire en Île-de-France

L’association Le Bonheur des Autres recherche des volontaires les dimanches 3 et 10 décembre, au Kremlin-Bicêtre et à Arcueil, pour collecter des denrées alimentaires au profit des personnes en situation de précarité.


Joignez-vous à une maraude à Paris

Vous connaissez certainement le principe des maraudes, durant lesquelles les bénévoles vont à la rencontre de personnes SDF pour leur offrir ce dont ils ont besoin (nourriture, vêtements, produits d’hygiène…). L’association La Balade des lucioles effectue des maraudes plusieurs fois par semaine dans différents arrondissements parisiens.


Confectionnez des papiers cadeaux à Orléans

L’association Les Restos du Cœur cherche des petites mains du 25 novembre au 31 décembre pour son opération annuelle paquet-cadeau. La mission, vous l’avez sans doute comprise. L’argent récolté grâce à l’emballage de ces cadeaux servira à acheter du matériel nécessaire à la gestion quotidienne des restos du cœur. Deux boutiques au choix : la Librairie Nouvelle ou Nature & Découvertes.

Le saviez-vous ? 💡

Noël, anniversaires, mariages, crémaillères, etc. : les occasions où nous donnons par « obligation » se succèdent tout au long de l’année et on peut vite être en manque d’idées. Les moins inspiré·e·s se tournent vers les cartes cadeaux de grandes enseignes, qui ne cessent de grossir au détriment des plus petits commerces et de l’environnement. Voici deux options de cartes cadeaux plus éthiques que nous adorons :

Donnez du matériel scolaire à Bordeaux pour des élèves dans le besoin en Afrique

Vous avez chez vous des stylos, des manuels scolaires ou même des téléphones ou des ordinateurs dont vous ne vous servez pas ? L’association Humanity Earth saura les redistribuer à celles et ceux qui en ont besoin.


À Lyon, partagez un moment convivial autour de la cuisine

Vous êtes invité·e à participer à un repas organisé par Les Petites Cantines ! Le but ? Développer les liens de proximité et promouvoir l’alimentation durable. Le don prend la forme d’une participation financière au repas, mais votre bonne humeur est aussi un vrai cadeau.

Vous n’avez pas trouvé chaussure à votre pied ? Découvrez une quarantaine d’autres actions en ligne sur le programme public de Day One pour un Noël Solidaire !

Le saviez-vous ? 💡

Faire du bénévolat sur son temps de travail, c’est possible ! Par le biais de notre plateforme Day One, les entreprises peuvent en effet faire un don de jours à leurs employés pour qu’ils s’engagent le temps de quelques heures ou quelques jours. Le tout, sans perte de salaire. On appelle cela plus précisément le mécénat de compétences. Si l’idée vous séduit, n’hésitez pas à en parler à vos supérieur·e·s afin de faire entrer un peu plus de bonheur dans votre entreprise !

Devenez acteur d'un monde meilleur, inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

En cas de non chargement du formulaire, cliquez ici pour continuer.

PARTAGER L’ARTICLE SUR