Quel label RSE choisir pour valoriser son entreprise ?

Pas toujours facile de s’y retrouver dans la jungle des labels RSE !
On vous aide à y voir plus clair dans cet article.

label RSE

Si vous en êtes à vous renseigner au sujet des labels RSE, nous supposons que votre entreprise est déjà bien impliquée dans une démarche responsable. Alors tout d’abord, félicitations ! 🎉

Reste maintenant à le faire savoir.

Car en dehors des multiples effets positifs environnementaux et sociétaux sur lesquels nous ne reviendrons pas dans cet article, l’amélioration de l’image de l’entreprise est un des autres avantages à avoir une politique RSE.

Nous allons commencer par vous donner des pistes pour ne pas vous perdre dans la jungle des labels ! Nous vous présenterons aussi quelques labels RSE grâce auxquels vous pourrez légitimer cette image vertueuse.

Comment choisir son label RSE ?

La portée du label RSE

Votre entreprise vise-t-elle un marché national ou international ? Quelles sont vos ambitions sur cinq ou dix ans ? Certains labels tels que B Corp ou Responsibility Europe ont une portée internationale, d’autres pas.

Par « portée », nous voulons aussi parler du fait que le label soit généraliste ou non. Certains sont en effet plus spécialisés que d’autres. C’est le cas du label Bio Entreprise Durable, du label Point de vente responsable ou encore du label Diversité.

Le budget et le temps que vous souhaitez y allouer

En dehors du coût même de la labellisation, n’oubliez pas les coûts indirects comme les ressources humaines qui vont être mobilisées dans votre entreprise sur ce sujet.

Renseignez-vous donc sur :

  • Le prix de la certification RSE ;
  • Sa durée moyenne ;
  • Votre niveau de maturité actuel vis-à-vis des enjeux RSE, puisqu’il fera varier cette durée.
    Pour vous aider dans votre choix, nous vous partageons ci-dessous un tableau comparatif que nous trouvons très clair. Il est issu du Guide des labels RSE réalisé par Ekodev en 2021.
Tableau comparatif Labels RSE


Quels sont les principaux labels RSE ?

Pour répondre à cette question, nous allons brièvement vous présenter trois labels généralistes dont le nom est souvent cité. Ils intègrent toutes les thématiques de la RSE et concernent tout type d’organisation.

B Corp

Logo B Corp Label RSE international

Créé en 2006, le label international B Corp s’adresse aux entreprises à but lucratif qui veulent être « les meilleures POUR le monde et non pas les meilleures AU monde ». Il est considéré comme le plus complet en termes d’impact social, environnemental et sociétal. Son référentiel va s’adapter au secteur et à la taille de l’entreprise. Il est fondé sur plusieurs normes et référentiels existants (ISO 26000, ISO 14001, ODD, GRI…).

Plus de 5000 entreprises dans le monde ont été B certifiées, dont plus de 200 en France.

Questionnaire B Corp 1 768
Aperçu du tableau de bord de l’auto-évaluation B Corp, 1re étape pour être certifié


Lucie

Logo Lucie, premier label RSE français

Le label Lucie existe depuis 2007, ce qui en fait le premier label RSE français. Le label prône une RSE complète : le but est de progresser sur l’ensemble des critères ISO 26 000 sur lesquels se fonde la certification. Lucie propose des déclinaisons RSE sectorielles et il existe également une version adaptée aux enjeux des TPE et TPO.

Plus de 400 organisations sont labellisées LUCIE 26 000, dont 64 % de PME, 20 % de TPE et 16 % de grandes entreprises.

Le saviez-vous ? 💡

Les labels ont aussi parfois des labels !

Eh oui ! Vous avez vous aussi des outils pour vous assurer du sérieux du label qui vous intéresse.

Le Centre de Formation LUCIE est par exemple certifié Qualiopi, ce qui permet par ailleurs que la formation soit financée par votre OPCO.

Engagé RSE

Logo label Engagé RSE de l'AFNOR

Depuis 2017, le label Engagé RSE de l’AFNOR évalue la démarche responsable des entreprises à travers des référentiels nationaux et internationaux : ISO 26 000, ODD, GRI Standards… Il existe 10 déclinaisons du label Engagé RSE, des labels thématiques comme le Label RSE SCOP du BTP, le Label Vignerons Engagés ou encore le e-Label RSE Agences Actives.

270 organisations en France et à l’international sont labellisées Engagé RSE.


Comment obtenir un certificat RSE ?

Les modalités de certification varient d’un label à l’autre.

Pour B Corp, par exemple, le processus de labellisation démarre par un questionnaire en ligne gratuit et sécurisé. Ces questions pourront par ailleurs vous aider, si cela n’est pas déjà fait, à choisir des indicateurs pour votre rapport RSE. Si le score obtenu à la fin de cette auto-évaluation est supérieur à 80 points, l’entreprise pourra demander à obtenir la labellisation « Entreprise B Certifiée ». Bien sûr, les réponses communiquées feront avant cela l’objet d’un audit de vérification.

Pour Lucie, le parcours commence également par une courte auto-évaluation en ligne gratuite. Une formation sur deux jours est ensuite proposée chaque mois à l’entreprise, afin que ses collaborateurs se familiarisent avec la norme ISO 26000. Enfin, un consultant LUCIE se rend dans vos bureaux pour une auto-évaluation accompagnée. L’entreprise a désormais le droit de revendiquer une labellisation.

En revanche, la première étape chez Engagé RSE se déroule directement sur votre site.

Etapes du processus de labellisation avec Engagé RSE
Les 7 étapes du processus de labellisation avec Engagé RSE

 

Quel que soit le processus, il s’agit dans tous les cas d’un challenge gratifiant, d’autant plus lorsque celui-ci donne lieu à une certification ! 🥇

Le saviez-vous ? 💡

56 % des Français pensent que les entreprises devraient communiquer sur leurs valeurs et leur engagement jusque dans les points de vente ! [1]

Alors, une fois votre labellisation obtenue, n’hésitez pas à le crier fièrement sur tous les toits !

Devenez acteur d'un monde meilleur, inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

En cas de non chargement du formulaire, cliquez ici pour continuer.

Sources :

[1] Edelman Earned Brand : Brands take a stand, 2018 

PARTAGER L’ARTICLE SUR