Étude 2021 sur l’engagement sociétal en entreprise : attentes collaborateurs vs réalité entreprise

Love Actually ou Mission Impossible 7 ?

Gif Love Actually
via GIPHY

Étudiant en Master Entrepreneuriat et Innovation à l’IÉSEG, il fait son mémoire de recherche autour des solutions RSE et RH innovantes au sein de Day One.

« C’est décidé, je veux avoir un impact positif dans le domaine environnemental ou social et, par là même, apporter du sens à mon diplôme. »

À l’aube de sa carrière, Félix choisit de consacrer six mois à une étude sociétale. Son objectif : comprendre les attentes des collaborateurs en termes d’actions solidaires en entreprise et les freins à la mise en place de solutions RH et RSE innovantes. Pour mener son enquête, il a réalisé deux questionnaires destinés respectivement à chacune des parties prenantes. Il vous explique tout ici 👇

Parce que chaque avis compte

Pour inciter le plus grand nombre, Félix s’engage : 1 réponse = 1 repas chaud distribué 🍽 aux bénéficiaires de la Villette, au sein de l’association l’Un Est l’Autre.

Pour participer, c’est par ici 👇 :

Et parce que chaque réponse compte, un grand tirage au sort sera effectué :
+100 : 🐖 devenez le parrain de Barbibul un bébé cochon du refuge GroinGroin
+200 : 🐐devenez le parrain de Dolly une chèvre sauvée grâce au refuge GroinGroin
+ 500 : 🌳 recevez 1 arbre à planter sur un projet de reforestation responsable de Mytree
+1000 : 🐚 adoptez un corail de the Coral Gardian sans la galère d’être parent
+10 000 : 🍽 venez distribuer un repas chaud avec Félix !

Pour participer au tirage au sort :
1) Répondre au questionnaire
2) Commenter la publication Linkedin ICI en indiquant votre filleul préféré 🐖🐐🌳🐚
Fin de l’étude le 07/10/2021 et annonce des gagnants le 08/10/2021

Participer à cette étude, c’est construire un monde plus durable et solidaire ! 💪

Devenez acteur d'un monde meilleur, inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

En cas de non chargement du formulaire, cliquez ici pour continuer.

Place à l’interview pour tout comprendre sur l’engagement solidaire en entreprise !

engagement sociétal en entreprise portrait de Félix

Day One : Pourquoi avoir choisi de faire cette étude au sein d’une jeune structure de l’économie sociale et solidaire (ESS) ?

Félix : « Durant mes études, je me suis souvent demandé vers quel secteur j’avais envie de m’orienter. Nos expériences, nos rencontres, les cours auxquels on a assisté ainsi que les pays que l’on a visités ont grandement influencé mon choix. C’est décidé, je veux avoir un impact positif dans le domaine environnemental ou social et, par là même, apporter du sens à mon diplôme. Je dois dire qu’au sein de l’IÉSEG, nous avons la chance d’avoir une équipe pédagogique très engagée sur ces points. »

Day One : Pourquoi avoir choisi la startup sociale Day One et le mécénat de compétences ?

Félix : « J’ai commencé à être attiré par l’entrepreneuriat social après une mission humanitaire à Madagascar. Cette expérience m’a permis de me rendre compte du travail associatif et des initiatives de certaines entreprises. L’activité de Day One y faisait directement écho. Rendre accessible l’engagement solidaire en entreprise, en s’appuyant sur le dispositif du mécénat de compétences… J’en rêvais, ils l’ont fait ! »

Qu’est-ce que le mécénat de compétences ?

« Il consiste à mettre à disposition les compétences professionnelles ou humaines des salariés de l’entreprise, pour réaliser des actions d’intérêt général au service d’une association, sur leur temps de travail » Définition de l’IFOP, 2ème baromètre du mécénat de compétences, édition 2020.

Day One : Pourquoi réalises-tu cette étude sur la solidarité en entreprise ?

Félix : « À travers ces questionnaires, je cherche à savoir si les attentes des collaborateurs et des décisionnaires sont alignées en termes d’engagement solidaire en entreprise. Pour quelles raisons un salarié aurait envie d’œuvrer pour une association sur son temps de travail ? Quelles sont ses motivations ? Côté décisionnaires (DRH, directeurs de la RSE, etc.), j’essaie de comprendre les réalités auxquelles ils sont confrontés et les éventuels freins à la mise en place du mécénat de compétences et de solutions à impact. »

Day One : Que cherches-tu à démontrer à travers cette étude ?

Félix : « Je cherche à démontrer ici que l’engagement associatif n’est pas incompatible avec la performance globale de l’entreprise. Bien au contraire même, il y contribue ! Dans un second temps, je cherche à montrer qu’aujourd’hui, il existe plusieurs leviers d’engagement que les entreprises peuvent actionner, et que ces leviers ne sont pas synonymes d’obstacles ou de contraintes. »

Day One : Comment vois-tu le futur de ces solutions qui mixent solidarité et bien-être au travail ?

Félix : « Je crois profondément en cette solution. Pour moi, les milieux associatif et professionnel ont beaucoup à s’apporter mutuellement. Elle permet également aux collaborateurs de répondre à leur quête de sens. S’engager pour des causes qui leur tiennent à cœur, sur leur temps de travail, c’est les rendre fiers de l’entreprise pour laquelle ils travaillent. C’est leur permettre aussi de développer des compétences personnelles et/ou professionnelles au profit d’associations qui en ont besoin. Un véritable cercle vertueux pour tous que j’ai à cœur de promouvoir. 💚

PARTAGER L’ARTICLE SUR