Comment booster le bien-être au travail en mixant RH & RSE ?

Améliorez le bien-être au travail de vos salariés en répondant à leur quête de sens et à leur besoin d’utilité tout en renforçant votre démarche sociétale.

bien-être au travail

Depuis son lancement par la loi NRE en 2001, la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) a beaucoup grandi et s’est concrétisée grâce à la multiplication des démarches menées en entreprise.  

Bilan carbone, technologies vertes, forfait mobilité, plantes dépolluantes, objectifs 0 plastique, etc,  les organisations regorgent de possibilités pour réduire leur impact environnemental et engager leurs  collaborateur·rice·s à en faire autant.

Mais qu’en est-il de la partie “sociale”, de la RSE ? 🤔 Plus complexe à mettre en place, elle s’est souvent retranscrite au travers des “valeurs” des entreprises ou encore plus récemment leur “raison d’être”. Une démarche non suffisante.

nombre 69%

C’est la part des collaborateurs qui ne se sentent plus engagés dans leur entreprise, et ce, en grande partie par manque de sens. [1]

Plus qu’un levier de compétitivité, la démarche RSE est aujourd’hui devenue un réel vecteur d’implication et d’épanouissement pour les collaborateurs. Allier démarches RH et RSE semble être devenu le “must have” des entreprises qui souhaitent pérenniser leurs équipes. 

Comment expliquer l’accélération de cette nouvelle réalité ? Et comment y répondre ? Pour tout comprendre, par ici. 👇

Crise sanitaire et bien-être au travail ne font pas bon ménage

bien être au travail et QVT

Depuis que la sphère professionnelle s’est invitée au sein de la vie privée, les salarié·e·s ont pris l’initiative de dialoguer avec la DRH, que cela soit pour des problèmes de santé ou psychosociaux, comme le besoin de recréer un lien avec les collègues. Un besoin qui s’est accentué avec la crise sanitaire et un bien-être au travail qui a fortement été affecté. 

Finalement, les entreprises ont dû s’adapter et, ce qui avait été initié par les Happiness Managers (qui se souvient des séances de relaxation, afterwork et baby-foot ?), s’est transformé en prise de conscience collective. Une fois la crise passée, de nombreuses questions se posent : “Comment conserver les liens créés ?” et “Comment relancer la cohésion d’équipe “hors crise ?

L’engagement sociétal prime sur le salaire

Des études s’accordent à dire que le salaire n’est plus une priorité. Les salariés recherchent une entreprise qui propose de véritables actions concrètes.

Le saviez-vous  ? [2] 

76 % des millennials pensent que la mise en place d’une démarche RSE passe avant le montant du salaire. 

55 % des actifs préfèreraient travailler pour une entreprise socialement responsable avec un salaire plus bas qu’une entreprise sans stratégie RSE.

Citizenwave déclare le 8 juin 2021 lors d’un webinar en compagnie de Muriel Barnéoud (Directrice de l’Engagement Sociétal du Groupe La Poste) que de nombreux cadres ont renoncé à leur travail pour s’investir au sein des startup, parfois en disant : “Un ami lance un projet de permaculture à Nantes, je le rejoins.”

Des salariés frustrés de ne pas pouvoir s’engager

70% des collaborateurs déclarent vouloir s’impliquer davantage dans les enjeux sociétaux de l’entreprise. Cependant, faute d’information, de temps ou de moyens, seulement 15% d’entre eux le sont réellement. [3]

Résultat ? 73 % des salariés français se disent frustrés et déçus que leur entreprise ne propose pas des façons de s’engager. Les actions les plus plébiscitées par ces derniers sont des congés spécifiques pour aider une association, des journées de solidarité, du mécénat de compétences

Devenez acteur d'un monde meilleur, inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

En cas de non chargement du formulaire, cliquez ici pour continuer.

L'engagement citoyen : la nouvelle stratégie RH et RSE pour booster le bien-être au travail

bien être au travail salarié

L’idée a fait son chemin puisque 63% des salariés français [4] estiment légitime que l’entreprise «favorise l’engagement citoyen».  

Ok mais comment ? 🤔 En donnant du temps aux collaborateurs pour qu’ils puissent s’engager auprès d’associations qui servent l’intérêt général.

Un double effet positif pour les salariés : l’occasion de devenir ACTEURS de la démarche RSE de l’entreprise et d’autre part de soutenir des projets qui leur tiennent à cœur. 🌱

Des bénéfices RH pour l’entreprise [5]

✨ Un plus fort sentiment d’appartenance à l’entreprise (77%) ; 

🔥 L’acquisition de nouvelles compétences (57%) ; 

💪 Un vecteur de remotivation et d’épanouissement (67%).

En conclusion, aujourd’hui les collaborateurs sont prêts à déménager, à gagner moins et à perdre en confort professionnels si l’entreprise d’accueil propose un environnement plus humain et des actions concrètes  pour la société et l’environnement. 🌍

Mécénat de compétences, team-buildings solidaires, challenges solidaires ou encore plateforme de mécénat de compétences, il existe de nombreuses actions concrètes et facilement activables par l’entreprise. Parce qu’il suffit… de se lancer ! 

Prêts à vous engager ? 🚀

Sources :

[1] State of the Global Workplace – Gallup Report, 2017.

[2] Calexa Group, Démarche RSE : l’engagement collaborateur devient un enjeu stratégique, 2018.

[3] Ekodev, Baromètre RSE – Enquête – l’entreprise responsable, édition 2020.

[4] IFOP et Fondation SNCF, Le baromètre du mécénat de compétences, 2019.

[5] IFOP et Fondation SNCF, 2e baromètre du mécénat de compétences, 2020.

PARTAGER L’ ARTICLE SUR