Fondation, mécénat, parrainage : comment s’engagent les entreprises ?

Voyage à travers les différentes formes d’engagement des entreprises, des fondations caritatives créées en leur nom aux partenariats avec des organisations à but non lucratif, sans oublier le mécénat et le parrainage !

768

Vous avez eu le déclic, vous avez la volonté, reste maintenant à trouver votre plan d’action pour engager votre entreprise dans la grande bataille pour un monde meilleur. C’est là que les choses se corsent, car il existe – c’est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle – de nombreuses options. Les plus connues d’entre elles consistent à créer une fondation, à nouer un partenariat associatif, à faire du mécénat ou encore à jeter son dévolu sur le parrainage. Nous avons synthétisé en une dizaine de lignes les principales caractéristiques de chacun de ces choix. Nous n’avons pas oublié de les illustrer par des exemples et de préciser leurs avantages en matière de défiscalisation. Quelques liens pratiques pour poursuivre votre démarche vous sont également proposés à chaque fois. Bonne découverte !

Qu'est-ce qu'une fondation d’entreprise ?

Une fondation est créée par une ou plusieurs entreprises désireuses de réaliser une œuvre d’intérêt général, c’est-à-dire utile à la collectivité. C’est dans l’objectif de mener à bien ce projet philanthropique que va être décidée « l’affectation irrévocable de biens, droits ou ressources[1] » correspondant à au moins 150 000 euros de flux par quinquennat.

Bien qu’elle soit liée à l’entreprise, une fondation fonctionne de manière autonome, avec sa propre gouvernance et ses propres ressources. Elle est d’ailleurs gérée par un conseil d’administration constitué de membres bénévoles. Une fondation d’entreprise ne peut recevoir des dons et legs que de certains acteurs, comme les salarié·es de l’entreprise et ses fondateurs. Les fondations d’entreprise soutiennent les associations, en lançant notamment des appels à projets qui concordent avec l’activité économique des entreprises fondatrices.

Côté défiscalisation

Les employé·es donateur·rices ont droit à une Réduction d’Impôt sur le Revenu correspondant à 66 % du montant de leur don. L’entreprise bénéficie aussi d’une réduction d’impôt. Selon ce qui est le plus avantageux pour elle, cette réduction est de 60 % plafonnée à 20 000 € ou de 0,5 % du chiffre d’affaires hors taxe.[2]

Exemple de fondation d’entreprise

La Fondation Bill et Melinda Gates est l’une des plus importantes fondations philanthropiques du monde. Elle a été créée par Bill Gates, cofondateur de Microsoft, et son épouse Melinda. Leur fondation œuvre pour améliorer des problèmes de grande envergure tels que la santé, l’éducation et l’accès aux technologies.

Liens utiles

Le saviez-vous ? 💡

60 % des entreprises citent comme motivation pour créer leur fondation ou fonds la volonté de défendre une cause ou un engagement spécifique.[3]

Qu’est-ce qu’un partenariat associatif ?

Dans le contexte d’un partenariat associatif, une entreprise et un organisme à but non lucratif font le choix de partager des ressources, des compétences et des connaissances dans le but d’accomplir des projets d’intérêt commun. On pourrait aussi parler de collaboration

Le partenariat associatif regroupe à la fois le mécénat et le parrainage (ou sponsoring), deux démarches qui sont toutefois à distinguer l’une de l’autre. Un partenariat associatif se construit entre deux acteurs, généralement sur une longue durée. Cela permet à l’entreprise de concrétiser sa politique RTE sur son territoire, d’être alignée avec les désirs de ses collaborateur·rices en quête de sens et bien entendu d’éprouver une grande satisfaction à faire le bien autour de soi.

Partenariat associatif

Côté défiscalisation

Se référer aux paragraphes consacrés au mécénat et au parrainage.

Exemple de partenariat associatif

Starbucks, la célèbre chaîne de cafés, a établi un partenariat avec Conservation International, une ONG axée sur la préservation de la biodiversité et la durabilité environnementale. Ensemble, ils ont lancé le programme « C.A.F.E. Practices » (Coffee and Farmer Equity Practices) qui vise à promouvoir la culture du café durable.

Lien utile

Qu’est-ce que le mécénat ?

On parle de mécénat lorsqu’il y a versement d’un don – financier, matériel ou de compétences – à un organisme d’intérêt général sans contrepartie directe pour l’entreprise. Il s’agit en premier lieu d’un acte désintéressé. 

Le sociologue Mario d’Angelo parle toutefois de « ROIm » – retour sur investissement d’image – pour évoquer les bénéfices en termes d’image dont profite l’entreprise.

Le mécénat de compétences, une option encore peu connue aux nombreuses vertus

Les entreprises qui optent pour le mécénat de compétences mettent leurs ressources humaines au service d’une association. Les employé·es volontaires participent alors à la vie d’une association sur leur temps de travail et sans perte de salaire.

Côté défiscalisation

Le mécénat permet d’obtenir une réduction fiscale correspondant à 60 % du montant du don (plafonnée à 20 000 €) ou de 0,5 % du chiffre d’affaires annuel hors taxe.[4]

Exemple de mécénat

IBM, géant de la technologie, a mis en place le programme « IBM Corporate Service Corps » permettant à ses collaborateur·rices de mettre leurs compétences professionnelles et humaines au service de projets sociaux et humanitaires. Les employé·es volontaires travaillent avec des organisations locales, des gouvernements et des ONG pour résoudre des problèmes complexes liés notamment à la santé et à l’éducation.

Mécénat d'entreprise

Liens utiles

Le saviez-vous ? 💡

Le mécénat évolue ! 33 % des entreprises mécènes souhaitent articuler davantage mécénat et RSE et 25 % d’entre elles veulent développer le mécénat de compétences.[5]

Qu’est-ce que le parrainage ?

Le parrainage est une opération promotionnelle. En contrepartie des dépenses engagées en faveur d’une association, une entreprise dispose d’espaces publicitaires grâce auxquels elle va promouvoir son image de marque. Son nom et son logo peuvent ainsi apparaître sur le site Internet de l’association, sur des tenues de sport ou autres supports de communication. Dans le cas du parrainage, il existe donc une contrepartie directe.

Il doit y avoir un rapport proportionnel entre l’investissement de l’entreprise et les retombées dont l’entreprise bénéficie (exemple : un don de 100 € pour un équivalent publicitaire de 100 €).

Côté défiscalisation

La dépense réalisée dans le cadre d’un parrainage est aussitôt déductible du résultat de l’entreprise au titre de charges d’exploitation.

Exemple de parrainage

Nike est connu pour son parrainage de sportifs de haut niveau tels que Cristiano Ronaldo et Serena Williams. L’entreprise sponsorise ces athlètes pour promouvoir sa marque et ses produits tout en soutenant leurs carrières.

Qu’est-ce que le sponsoring ?

« Sponsoring » est l’équivalent anglais de notre « parrainage ». Ainsi, les deux termes désignent cette même opération publicitaire que nous venons de vous présenter ci-dessus.

Vous ne savez pas encore si l’engagement sur le long terme avec un nombre limité d’associations est la bonne solution pour votre entreprise ? Day One est une alternative vous permettant d’avoir des milliers de missions et d’associations à portée de main ! Moins d’administratif, moins de tracas et plus de plaisir : voilà ce que nous vous proposons. Nous sommes à votre disposition pour en discuter.

Devenez acteur d'un monde meilleur - inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

Sources :

[1] Article 18 de la loi n°87-571 du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat

[2] Fondation d’entreprise, un projet d’engagement partagé – Le Figaro

[3] Les fondations et fonds de dotation en France – Observatoire de la philanthropie

[4] Mécénat : donnez à des œuvres d’intérêt général et obtenez une réduction d’impôt – Economie.gouv

[5] Le Baromètre du mécénat d’entreprise en France – Admical / IFOP

Partager l’article sur

Devenez acteur d'un monde meilleur - inscrivez-vous à la newsletter !

Recevez des actions, conseils et bonnes pratiques pour vous permettre d’agir pour une société plus durable et solidaire !

6 étapes

pour mettre en place une démarche d’engagement solidaire en entreprise